Skip links

En Mars 2021, lorsqu’un message du CNES (Centre national d’Etudes spatiales) et du CNRS (centre Nationale de la Recherche Scientifique) de Toulouse est parvenu aux professeurs du lycée du Dauphiné, pour travailler sur le Blob et réaliser des expériences de sciences participatives, il n’y a eu aucune hésitation, ils ont postulé !

Audrey Dussutour, surnommée « docteur Drey », chercheuse au CNRS, toujours à l’écoute de nos besoins et la boite contenant un des blobs de l’ISS
La blobbox et la première photo de l’expérience
Le blob semble préférer le chocolat noir aux pâtes et aux châtaignes !

Après avoir été sélectionné parmi de nombreuses candidatures, l’aventure pouvait commencer non sans avoir reçu le kit d’élevage du blob. C’est Mme Dumarchez, professeure de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) qui coordonne les différentes actions.

Action 1 : Réaliser les mêmes expériences que Thomas Pesquet dans la station spatiale internationale et communiquer les résultats à Audrey Dussutour, la scientifique du CNRS qui travaille sur le Blob depuis plusieurs années.

En collaboration avec M. Veyrier, professeur de Sciences de l’ingénieur, la « blobbox » qui permet de photographier l’évolution des blobs dans deux protocoles similaires à ceux de Thomas Pesquet est créée. Durant 7 jours, à raison d’une photo toutes les 10 minutes, l’évolution du Blob sera suivie de près. Les quelques 2000 photographies seront dépouillées, notamment par des élèves, pour comparer les résultats à ceux obtenus en micropesanteur dans l’ISS. Un montage vidéo sera aussi réalisé

Action 2 : Faire découvrir, cet être vivant ni animal, ni plante, ni champignon au plus grand nombre.
Pour cela un atelier de 2 heures a été ouvert en collaboration avec Mme Chassain, professeure de SVT. Les élèves de toutes les filières, mais aussi les enseignants, ont pu utiliser le matériel du lycée et avoir des réponses à leurs nombreuses questions !

La loupe et le binoculaire, deux outils d’observation utilisés pour ce projet.

Observation des “veines” de la cellule géante grâce aux caméras reliées au microscope.

Des séances sur le Blob ont été intégrées aux cours de SVT dans plusieurs classes et niveaux : Observations, questions-réponses mais aussi création d’affiches sur le blob sont au programme. Et ce n’est pas fini !

Au retour des vacances, les élèves de l’option Sciences de Laboratoire du niveau seconde, avec Mme De Andrade, professeure de Sciences physiques et chimiques, réaliseront des expériences de type cafétéria ou labyrinthe pour tester les préférences alimentaires de la créature jaune ou encore le mettre au défi de retrouver sa nourriture.

De nombreux élèves ont été touchés et ont pu, grâce à ces activités, découvrir que les sciences sont accessibles à tous et qu’il existe de la place pour les femmes en sciences !

Leave a comment