Skip links
Published on: Actualités générales

François SARANO, océanographe, en conférence au lycée

Vendredi 3 décembre, le lycée avait le privilège de recevoir François Sarano, océanographe de renommée internationale, ancien conseiller scientifique de l’équipe du commandant Cousteau, et humaniste.

François Sarano avait accepté de venir présenter son parcours exceptionnel, aux élèves de 2de3 et de 2de7 dans le cadre du concours organisé par l’Amicale des Palmes académiques auquel ces deux classes participent.

Pendant deux heures, cet universitaire et plongeur, passionné et passionnant, a partagé, avec les élèves, et notamment les écodélégués et terminales conviés, sa connaissance de l’espace océanique et de ses «habitants», avec un bilan quelquefois inquiétant de l’environnement marin. Des propos illustrés par de courtes séquences avec les cachalots ou les grands requins blancs, support à des réflexions sur les relations fragiles entre l’homme et le monde vivant.

François Sarano a surtout, tout au long de ses deux heures, invité nos jeunes à retisser de liens avec la nature et à prendre en main leur avenir, pour que le monde reste vivable.

Le témoignage des éco-délégués

Durant deux heures l’océanologue François Sarano nous a présenté son parcours. Ainsi nous lui avons posés de nombreuses questions auxquels il a répondu. Il a réalisé plusieurs expéditions dont certaines sur le bateau : La Calypso avec le commandant Cousteau. Il a eu le privilège d’échanger et de communiquer avec un cachalot nommé «Eliott». Il nous a aussi raconté en image sa plongé avec les grands requins blancs et les baleines. Depuis plusieurs années il alerte sur la pêche massive. En effet se sont en moyenne 90 millions de tonnes de poissons pêchés par an sur Terre. On pêche plus que ce que l’océan produit. Il a insisté, il faut que nous réduisions drastiquement la pêche. L’océan n’est pas une ressource inépuisable. Selon lui nous avons donc la responsabilité de protéger nos fonds marins. Enfin l’océanologue nous apprend que les océans sont quasiment inconnus de l’Homme. Ils recouvrent près de 360 millions de kilomètres carrés sur la planète.

Mais seulement 240 000 espèces marines sont connues. François Sarano nous a donné une vraie leçon de vie. Cette intervention fût vivante et très enrichissante. Comme le dit l’expression «Pour changer,il ne suffit pas de comprendre, mais il faut agir. » 

L’équipe Com des éco-délégués 🙂

Leave a comment