Skip links
Published on: Actualités générales

Une cérémonie pour le “Devoir de mémoire”

Photo : L’impartial

Le lycée du Dauphiné est l’héritier d’un établissement scolaire créé en 1894, « l’École pratique de commerce d’industrie » devenue, par la suite, « collège technique » puis « lycée d’enseignement général et technologique ».

Pendant les deux guerres mondiales, ses élèves, en âge de porter les armes, ont participé aux conflits, certains ont perdu la vie lors des combats. Une plaque en hommage aux élèves tués entre 1914 et 1918 existait déjà depuis 1923, mais aucune portant les noms des élèves tués entre 1939 et 1945, notamment comme résistants : elle  vient d’être réalisée et les deux plaques ont été placées, côte à côte, sur le mur extérieur de l’internat.

Le vendredi 3 juin, s’est déroulé leur dévoilement, lors d’une cérémonie solennelle, en présence de nombreux représentants des associations du monde combattant de Romans, porte-drapeaux, personnalités politiques, élèves et professeurs du lycée. Après avoir dévoilé les plaques, des élèves de classe de Seconde ont pris la parole pour rendre un hommage poignant à leur camarade morts aux combats alors qu’ils avaient leur âge. Ils ont également rappelé l’importance du devoir de mémoire et de la connaissance de l’histoire, dans une Europe menacée par une guerre à ses frontières, en Ukraine. Monsieur le Proviseur, madame le maire de Romans et le président du Comité d’entente du monde combattant de Romans prononcèrent également des discours pour souligner l’importance de cette cérémonie à l’intérieur d’un établissement scolaire.

Après un dépôt de deux gerbes au pied des plaques, ce fut l’appel aux morts avec la lecture des 75 noms gravés sur les deux stèles funéraires. Ce temps mémoriel se termina avec l’interprétation de la Marseillaise par les musiciens de l’Harmonie de Jacquemart et entonnée par le public.

Photo : L’impartial

Leave a comment